Le titre de ce billet est illustré par une photo prise dans le train qui m'amenait le vendredi 06 novembre de la gare de Paris Austerlitz à celle de Brive.

L'écriture d'une histoire ressemble à un trajet en train.

Quelle qu'en soit la durée, il s'agit de se rendre d'un endroit à un autre. Du temps de l'idée à celui du mot. De la phrase imaginée à celle posée. Les paysages défilent entre deux arrêts volontaires ou imprévus.

Nouveau voyage.

Ma première relectrice me faisait remarquer récemment qu'il était temps désormais de quitter certaines voies et d'embarquer à bord d'un autre train, du genre "à crémaillère" ou d'altitude...

J'ai pris bonne note...