Kilometre 24

Kilometre 24

Kilomètre 24

 

La vie de Camille est comme sa voiture immobilisée par la neige : au point mort. Impossible d’oublier Madeleine.

Mais le hasard, qui fait souvent bien les choses, lui a réservé une rencontre inattendue : Louisa.

Alors que la voiture redémarre, Camille semble voir l’avenir sous un jour nouveau. Se fait-elle des idées ? Les apparences pourraient être trompeuses…

Mot de l’éditeur

Avec ce deuxième roman, le lecteur embarque pour une nouvelle aventure pleine d’humour dans laquelle Véronique Bréger se joue des émotions et des personnages avec une réjouissante liberté.

Il était une fois… Kilomètre 24

1ers mots : Janvier 2003

Version initiale achevée : Février 2004

L’idée de cette histoire est née au kilomètre 24 de l’autoroute A10 à quelques dizaines de mètres après le péage de Dourdan. D’un fait divers (d’hiver) réel et vécu : usagers de l’autoroute bloqués à cause d’importantes chutes de neige. Durant cette longue nuit, j’ai eu le loisir d’observer bon nombre de situations souvent drôles ou causasses (à posteriori), et parfois difficiles. A partir de ces circonstances plusieurs idées pouvaient être exploitées. J’ai choisi d’exprimer le point de vue d’une femme seule (Camille) dans son véhicule, avec sa conscience en écho. La voix off s’est imposée au début du récit, comme un personnage à part entière. Elle devait renvoyer Camille à sa vie hors de l’autoroute. La barrière de péage marquait le passage d’un avant vers un après. L’avant avec Madeleine, et l’après avec… … une rencontre. Encore une… Mais finalement que seraient nos vies sans ces rencontres ?

C’est en examinant une borne kilométrique (j’ai eu largement le temps de le faire cette nuit là), que m’est venue l’envie d’illustrer chaque chapitre. Au départ, je voulais créer de petites scénettes visant à enrichir le récit. A l’arrivée les symboliques du tarot l’ont emporté.

Commander

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *