D’un Trait

D’un Trait

Parution le 22 avril 2010

Extrait :

Je découvris ce qui allait être mon univers après la fin des cours. L’internat. Un bâtiment au milieu d’un parc immense. Des arbres, tous plus centenaires les uns que les autres. Des allées remplies de gravier et bordées de rosiers. Une cerisaie qui faisait la fierté de l’établissement, au printemps. Des mares à canards et à nénuphars. De l’espace. Du vert en toutes circonstances. Et le lac, en guise d’horizon. Le lac, vu d’ici, c’était autre chose. Je me rendis compte que je ne l’avais jamais contemplé sous cette perspective. Une proximité, une présence. L’impression d’être sur une île.

Les chambres donnaient toutes sur le joyau de la ville. On nous avait demandé d’étiqueter nos affaires. Sacs et valises se trouvaient déjà dans notre futur logis. Une quarantaine de mètres carrés pour cinq lits. Douches et WC communs. Un réfectoire différent de celui dans lequel nous retrouverions les demi-pensionnaires en journée. Une salle de détente avec un écran plat soixante pouces. J’appris que le choix des programmes serait décidé par vote auprès des déléguées de chambrées. Je pensai qu’il faudrait d’abord mettre en place la démocratie. Je me moquais des programmes TV, j’avais mon ordinateur portable et le monde à portée de main grâce à Internet et à la magie du Wi-Fi. Mais, je venais d’être intronisée chef de classe.

Les commentaires sont clos.