CIBLE

CIBLE

CIBLE

Hécate est une tueuse. De celle que l’on paie pour exécuter froidement, mécaniquement, sans laisser de trace. Pourtant, lorsqu’un certain John Smith la contacte au sujet d’un futur contrat, la tueuse à gages refuse. Elle n’éliminera pas Mégan Mitchell, la jeune héritière de la MIT-PharmTech, un empire pharmaceutique.

Rattrapée par son passé, Hécate doit répondre aux ordres de Brouno. Son médiateur au sein des services secrets français insiste pour qu’elle se charge de cette mission. Consciente de ce qu’elle doit à la personne qui lui a sauvé la vie, Hécate accepte. Mais son rôle au sein de cette opération pourrait bien évoluer et les complications s’enchaîner…

Jusqu’où Hécate sera-t-elle prête à aller pour 1,5 million de dollars ?

Il était une fois… Cible.

Retour en arrière. Je fouille dans les sous-dossiers du dossier principal, CIBLE, sauvegardé sur l’un de mes disques durs. Comme pour chaque projet d’écriture je retrouve le dossier intitulé « ID_Scénario_Personnages ». Plusieurs fichiers. Celui qui m’intéresse est daté du 01/01/19 sauvegardé à 11 : 23.

C’est donc le 1er janvier 2019 que j’ai rassemblé des notes éparpillées afin de les recopier, les amender, les classer… Je ne me rappelais pas de cette date, mais j’ai une certitude, le repas était prêt et une bouteille de champagne attendait au frais à l’orée d’une nouvelle année. 

Le squelette du scénario est monté. Plus qu’une ébauche, des éléments structurants sont en place. Choix de conjugaison et de narration. Ce sera un road trip. Les destinations géographiques ne sont pas encore arrêtées. 

Personnage 1, personnage 2, plusieurs options de prénoms, mais déjà des caractéristiques affirmées. L’une est tueuse, l’autre est médecin.

Le titre provisoire, celui qui m’accompagnera tout au long du processus de création, mais qui ne sera pas forcément celui validé par l’édit.rice.eur : Cible. 

6 mois plus tôt, juillet 2018, lors du salon du livre lesbien à Paris, j’avais eu l’occasion de rencontrer l’équipe des Reines de Cœur. J’étais, à l’époque, sur un projet d’écriture (toujours en cours, le dit-projet), mais j’ai su que le projet d’après serait un roman que je proposerai à cette maison d’édition, là. 

Entre juillet 2018 et janvier 2019, il y a eu du changement dans mon organisation professionnelle. Le genre de changement qui s’apparente à un choix de vie. 

Juin 2019. Le premier chapitre de Cible est posé sur le quadrillé de mon carnet. Le lieu désert se nomme Agia Thalassa. Littéralement : Sainte Mer. L’Égée, des collines escarpées de micaschiste, la brise salée, l’ombre ajourée d’un tamaris, une petite chapelle blanche agrippée aux rochers. Hécate, la tueuse, s’élance à l’assaut d’une paroi de 800 mètres. 

Cible est mon premier roman écrit en mode « je suis écrivaine, auteure, autrice… au choix ! », à temps complet. Cinq à sept heures d’immersion par jour, de Juillet 2019 à Janvier 2020. Février 2020, pause. Mars 2020, relecture(s) et réglage(s). Avril 2020, soumission aux Reines de Cœur.


Sortie prévue le 13 AVRIL 2021.

La playlist du roman :

Pour ne pas changer les bonnes habitudes, un trailer « qui tue », concocté par l’équipe des Reines de Coeur :

https://www.reinesdecoeur.com/le-nouveau-roman-lesbien-de-veronique-breger-cible/

Laisser un commentaire