Les Chroniques d’Ouranos

Les Chroniques d’Ouranos

Les Chroniques d’Ouranos

 

Au cœur de la cité d’Ouranos, mégalopole futuriste polluée où l’air est devenu irrespirable, Soann se voit confier une mission de la plus haute importance.

Désignée pour valider l’introduction d’une plante venue d’ailleurs et qui pourrait redonner la vie à la cité asphyxiée, la jeune femme se retrouve accusée d’un délit qu’elle n’a pas commis et devient le bouc émissaire d’un complot politique.

 

Bien décidée à se battre, une course poursuite s’engage alors, au cours de laquelle Soann fera une rencontre aussi inattendue que bouleversante, celle de la belle et énigmatique Aléna. Tout semble opposer les deux jeunes femmes et leurs mondes, elles vont devoir s’unir dans cette quête de la vérité.

 

En défiant la raison d’état Soann sera-t-elle en mesure de sauver l’avenir écologique de la planète et de protéger ceux qu’elle aime.

 

 

Mot de l’éditeur 

 

La préservation de la terre et de ses richesses est dans l’air du temps. Au-delà de la prise de conscience, des actions d’envergure s’imposent, il n’est peut-être pas trop tard…

Avec ce récit aux multiples rebondissements, Véronique Bréger nous offre une vision à la fois futuriste et réaliste d’un monde qui demain pourrait être le notre. 

 

 

Il était une fois… Les chroniques d’Ouranos

 

1ers mots : mars 2002

Version initiale achevée : décembre 2002

Version finale : décembre 2007

 

J’ai commencé l’écriture de cette histoire dans la foulée de mon premier roman Champ, contrechamp. J’avais déjà envie de faire quelque chose de très différent et de lancer une sorte de défi. Ce serait une aventure dans un autre monde et j’embarquerais pour un voyage inédit.

J’ai achevé une première version en décembre 2002 et proposé le texte à KTM Editions. Si le récit a convaincu, il s’est avéré que le timing ne serait pas le bon pour une publication immédiate…

La question qui se posait alors était de savoir si le lectorat qui avait été séduit par Champ, contrechamp résisterait à un changement aussi brusque et radical de genre ?

 

J’ai pris l’option de laisser dormir le texte dans l’un des recoins de mon ordinateur. Rien n’est jamais perdu…

 

Après Champ, contrechamp, sont arrivés, Kilomètre 24, puis En souvenir de demain, A titre provisoire, Open Space. J’ai accumulé un peu d’expérience et reçu vos encouragements.

 

Pour autant, il n’était toujours pas question de ressortir Les chroniques d’Ouranos de leur fichier…

 

Et puis un jour, les éditions MANZURI m’ont contacté pour me proposer une collaboration.

Aucun intérêt de faire avec cette maison d’édition ce que je faisais déjà avec KTM. Cela n’aurait guère eu de sens, d’autant que je suis du genre fidèle et reconnaissant de la chance qui m’a été donnée de publier… J’ai donc proposé le manuscrit des Chroniques d’Ouranos.

 

Faire différent tout en gardant le lien avec vous… cela devenait possible. Mais, il est des projets qui empruntent parfois des voies singulières. La maison d’édition a cessé son activité avant que le livre puisse paraître.

Retour à la case départ ? … Pas tout à fait.

L’idée de publier cette histoire à séduit le responsable des éditions ADVENTICE qui a acquis les droits. L’aventure pouvait continuer…

 

Les chroniques d’Ouranos est le premier roman de science fiction lesbien publié en France.

Science fiction… le mot est lâché…

Pour beaucoup, ce genre est inconnu, sans intérêt, inutile, incompréhensible, etc.…

Aussi, le pari est de vous surprendre. Que vous ouvriez ce livre et que vous n’ayez plus envie de le lâcher jusqu’à la fin. Qu’en le refermant, vous pensiez : je n’aurai jamais cru… que cela me plaise, que j’aimerai, que ce soit ça !

Les chroniques d’Ouranos allient aventure, anticipation, suspens et… histoire d’amour.

 

On ne peut jamais être certain, mais il faut courir le risque… Je prends donc le risque…

Oubliez tous vos préjugés sur les histoires cataloguées science fiction.

 

Posez-vous seulement deux questions :

 

          que feriez-vous si l’avenir écologique de la terre était entre vos mains ?

          que seriez-vous capable d’entreprendre pour suivre celle que vous aimez dans des contrées inimaginables ?

 

Musiques du livre

 

 Les musiques qui ont jalonnées l’écriture de ce roman, depuis 2002…liste non exhaustive

 

          Keith Jarrett : The Köln concert

          Catherine Lara : Aral

          Massive Attack : Mezzanine

          Dead can dance : Wake

 

Illustrations

 

J’ai réalisé plusieurs planches pour illustrer cette histoire. Ces planches n’ont, une fois de plus, pas été retenues dans le projet final – pas grave je persévère 😉

 

MAIS…

… Cerise sur le gâteau… en couverture des Chroniques, l’un des personnages. Vous découvrez Soann Arguilo – le personnage central de l’histoire – telle que je l’ai imaginée…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *